Infographie : Les femmes et la victimisation criminelle

Infographie : Les femmes et la victimisation criminelle
Infographie : Les femmes et la victimisation criminelle

Problème majeur qui touche les personnes, les familles et la société dans son ensemble, la violence envers les femmes représente également un obstacle à l’égalité entre les sexes au Canada et dans le monde entier.

  1. 2014 : plus de 1,2 million d’incidents de victimisation avec violence (autodéclaration* par les femmes)

    La victimisation avec violence comprend l’agression sexuelle, le vol qualifié et l’agression physique.

    [image]
    Cela représente 56 % de tous les incidents violents.

    *Principales sources données : données policières sur les crimes et incidents autodéclarés. Il se peut que les incidents autodéclarés dans le cadre de l’Enquête sociale générale sur la sécurité des Canadiens n’aient pas été signalés à la police.

  2. 2015 : 88,2 % des victimes de violence sexuelle sont des femmes

  3. Facteurs de risque

    Personne n’est à l’abri de la violence, mais certains facteurs peuvent rendre des personnes plus à risque d’être victimes de violence.

  4. Jeunes femmes de 15 à 24 ans

    La victimisation avec violence était la plus élevée chez les femmes de ce groupe d’âge, avec 215 incidents pour 1 000 personnes.

    Les taux de victimisation diminuent avec l’âge
    [graphique linéaire]

    De 25 à 34 ans 128 incidents*
    De 35 à 44 ans 68 incidents*
    De 45 à 54 ans 68 incidents*
    De 55 à 64 ans 42 incidents*
    64 ans et plus 14 incidents*

    *pour 1 000 personnes

  5. Femmes autochtones (En 2014, elles subissent un taux de victimisation avec violence 2,7 fois plus élevé que les femmes non autochtones)

    [graphique à barres]
    2015
    24 % de toutes les victimes d’homicide féminines étaient autochtones
    1980
    9 % de toutes les victimes féminines d’homicide étaient autochtones

  6. Lesbiennes et bisexuelles (En 2014, elles subissent un taux de victimisation deux fois plus élevé que celui observé chez les homosexuels et bisexuels)

    [graphique]
    Lesbiennes et bisexuelles : 281 incidents*
    Homosexuels et bisexuels : 121 incidents*
    *pour 1 000 personnes

Source : chapitre « Les femmes et le système de justice pénale » du rapport Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe, 7e édition.

Date de modification :