Les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes

Les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes commencent le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et ils se terminent le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne.

Ils comprennent également la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, le 6 décembre. Les 16 jours d’activisme sont l’occasion de se conscientiser à la violence faite aux femmes et d’agir pour l’éliminer.

Violence envers les femmes autochtones

Comparées à leurs concitoyens, les femmes et les filles sont plus vulnérables à de nombreuses formes de violence, mais les statistiques montrent que les femmes autochtones sont trois fois plus susceptibles que les autres Canadiennes de subir de la violence..Il est reconnu que les femmes et les filles sont généralement plus vulnérables à la violence que les hommes, mais les statistiques montrent que les femmes autochtones sont trois fois plus susceptibles que les femmes non autochtones de subir de la violence. Nous marquons en ce moment les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes. Nous savons que les Canadiennes et les Canadiens sont troublés par les disparitions et meurtres de femmes et de filles autochtones — près de 1 200 à ce jour. Cette tragédie se poursuit et il faut y mettre un terme.

Que ferez-vous?

Durant les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, on se souvient des victimes; c’est aussi le temps d’agir. Impliquez-vous

Violence faite aux femmes et aux filles

La violence faite aux femmes et aux filles se répercute sur toute la population. Elle détruit des vies et affaiblit le tissu de notre société. Elle représente aussi un lourd fardeau pour nos collectivités et notre économie.

Apprenez-en davantage sur la violence.

« Engageons-nous à éliminer toute violence envers les femmes et les filles au Canada. Chacune et chacun de nous peut aider. Ensemble, nous pouvons changer les choses. »

Le très honorable Justin Trudeau
Premier Ministre du Canada
Photo de l'Honorable Justin Trudeau
Photo de l'Honorable Patty Hajdu

« Éliminer la violence faite aux femmes et aux filles n’est pas un but irréaliste, bien que le chemin risque d’être long et ardu. Engagez-vous à faire quelque chose et, ensemble, nous rendrons le Canada plus sûr pour les femmes et les filles. »

L'Honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de la Condition féminine

« La campagne des 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes est un rappel important des nombreuses occasions qui nous sont offertes de combattre la violence faite aux femmes et l’inégalité entre les sexes. Le tiers des femmes dans le monde seront victimes de violence sexuelle ou physique au cours de leur vie. Au Canada, une femme est tuée par son conjoint tous les six jours. Cette situation est non seulement inacceptable, elle est évitable. Il nous faut des solutions inclusives, durables et efficaces pour éliminer la violence sexiste. Afin d’instaurer l’égalité, les hommes doivent élever la voix et non le poing. Investir dans l’égalité des sexes permettra d’éradiquer la violence faite aux femmes à l’échelle internationale. J’encourage toutes les Canadiennes et tous les Canadiens à se concerter pour intervenir collectivement. Ensemble, nous pouvons changer les choses à l’échelle locale et mondiale. Il est temps de briser le cycle de la violence! »

Almas Jiwani – Présidente
ONU Femmes – Canada
Fondation Almas Jiwani
Photo d'Almas Jiwani
Photo d'Heather Moyse

« Selon la Charte canadienne des droits et libertés, toute personne a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne. Ensemble, nous devons nous opposer fermement à toute violence afin de faire du Canada un endroit où l’on peut vivre sa vie comme on l’entend en toute sécurité. Comme moi, remplissez votre obligation envers les Canadiennes et les Canadiens en vous engageant par les mots suivants : Nous nous OPPOSONS à la violence sous toutes ses formes! »

Heather MOYSE
Motivatrice et double médaillée d’or olympique

Vidéo

Nous devons éliminer la violence faite aux femmes – Engagez-vous

La GRC signale que près de 1 200 femmes et filles autochtones
sont disparues ou ont été assassinées au Canada.
Les femmes sont presque quatre fois plus susceptibles
d'être victimes de violence conjugale que les hommes.
90 % des agressions sexuelles non conjugales contre
les femmes ne sont jamais signalées à la police.
Nous devons éliminer la violence faite aux femmes.
Quelle sera votre contribution?
Je dénoncerai
la violence sexiste.
Je ne tolérerai pas
les propos dégradants envers les femmes.
J'enseignerai à mon enfant
à quoi ressemble une relation saine.
Je dénoncerai la violence
faite aux femmes et les filles.
Je ne fermerai pas
les yeux.
J'enseignerai le respect des femmes
à mon fils.
Je ne blâmerai pas
la victime.
Visitez femmes.gc.ca et Engagez-vous #arrêtonslaviolence
Les 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes.
25 novembre - 10 décembre.
Visitez femmes.gc.ca
et #arrêtonslaviolence, Engagez-vous.


Engagez-vous
Ensemble, #ArrêtonsLaViolence. Quel geste poserez-vous? Engagez-vous, puis affichez-le.

16 jours, 16 faits

Participer à la conversation

Date de modification :